Le titre laird écossais et l’histoire des terres de Blackwood

Fjord704x300-700x300

Le titre Laird tient son origine dans l’ancien droit écossais et est un titre de « corporeal hereditament » (une propriété héréditaire en lien direct avec la possession de terres). Le titre ne peut être acheté ou vendu sans le terrain, contrairement au titre Lord britannique qui suit le titulaire, même si ce dernier vend ses biens ou déménage. Toutefois, le titre Laird peut être héréditaire et vendu avec la terre.

Le titre de Laird est l’équivalent écossais du chevalier anglais, en ce sens qu’il s’agit d’un titre de courtoisie et ne donne pas au propriétaire le droit de siéger à la Chambre des Lords.

Beaucoup de Lairds préfèrent la traduction anglaise « Lord », plus connue en dehors de l’Écosse. Toutefois, il convient de noter que ce n’est pas l’équivalent du titre anglais de seigneurie, qui est un titre de la pairie.

Le titre de Laird de Blackwood est l’un des titres les plus remarquables et  connus en Écosse. Il existe depuis l’époque médiévale, et dans les années 1500-1600, le domaine de Blackwood était une baronnie féodale. Les lairds de Blackwood ont marqué l’histoire écossaise et font partie de la culture populaire écossaise, avec ses chants folkloriques et sa noble tradition, et  le domaine de Blackwood est leur terre natale depuis des centaines d’années. Votre propriété sera située en plein centre du domaine de Blackwood, à proximité de l’emplacement de l’originelle « Blackwood House ».

Les terres de Blackwood étaient fières d’être autrefois connues comme le plus grand domaine dans le Lanarkshire et fut la résidence de l’éminente famille Weir/Vere, et cela de l’époque médiévale jusqu’aux années 1930. Lord Thomas Macaulay, grand historien spécialisé de l’ère victorienne, appelle cette famille « la ligne la plus longue et la plus illustre de la noblesse que l’Angleterre ait connue ». Les Veres étaient d’origine française et de lignée mérovingienne.

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedintumblrmail