Rss Feed
Tweeter button
Facebook button
Technorati button
Reddit button
Myspace button
Linkedin button
Webonews button
Delicious button
Digg button
Stumbleupon button
Newsvine button

Noblesse et aristocratie britannique

L’aristocratie est considérée comme la plus haute classe de la société juste en-dessous du monarque, qui a personnellement accordé ces titres. Auparavant, les titres donnaient droit à des privilèges féodaux et juridiques, et nulle part ailleurs en Europe les aristocrates ne possédaient tant d’influence et de privilèges qu’en Écosse.

L’aristocratie britannique se compose de deux groupes, la pairie et la petite noblesse. La pairie se compose de cinq rangs, en ordre d’importance : duc, marquis, comte, vicomte et baron, et ses membres portent un titre.

Le reste de l’aristocratie s’appelle la « gentry » (la petite noblesse). Baronets, chevaliers, lairds et lords-of-the-Manor sont tous des titres héréditaires, et bien qu’ils ne soient pas de l’aristocratie terrienne, ils constituent la partie inférieure de l’aristocratie britannique.

La cession des titres en Écosse est fondamentalement différente de la cession de titres en Angleterre. Les titres anglais sont des titres de la pairie, appartenant à la noblesse et donnant des privilèges légaux, tels que le droit d’occuper certaines fonctions comme par exemple une place à la Chambre des Lords. En comparaison, les titres écossais sont féodaux, ce qui implique toujours un lien avec la possession de terres.

Pour cette raison, les titres de noblesse anglais ne peuvent être achetés, à l’exception du titre de Lord-of-the-Manor, tandis que les titres écossais sont transmissibles dans la mesure où ils sont cédés conjointement avec la terre. En plus du titre de Laird, il est également possible d’acheter les titres féodaux de baron et de comte (bien que dans une fourchette de prix tout à fait différente et non fournis par Native Woods Preservation Ltd).